nov 17 2011

L’Autriche abandonne

C’est confirmé. Suite aux dissensions entre Toni Mörwald le Président officiel du comité autrichien et Rudi Obauer désigné par Paul Bocuse pour driver la sélection autrichienne, l’Autriche retire sa candidature au Bocuse d’Or Europe 2o12 !

C’est la Bulgarie qui remplace l’Autriche au sein des 20 équipes sélectionnées, ce sera leur première participation au concert des grandes nations culinaires européennes.


nov 14 2011

Sac de noeuds en Autriche

Il se pourrait bien que l’Autriche ne présente pas de candidat au Bocuse d’Or Europe 2012. Contrairement aux grandes nations qui organisent des concours en amont, certains pays n’ont pas de processus de sélection national. C’est le cas  de l’Autriche, qui choisit son candidat en privé. Pour l’année prochaine l’affiche paraissait belle, avec Thomas Göls comme candidat (sélectionné déjà une première fois en 2007) coaché par Thomas Dorfer, 6ème en 2005, le meilleur score de l’Autriche dans la compétition. Une équipe qui avait fière allure. Mais voilà que des dissonances se sont fait jour entre le président du comité d’organisation autrichien et le chef réputé Rudi Obauer qui affirme avoir été intronisé par le comité du Bocuse d’Or pour désigner le candidat en lieu et place du Président, ce que dément ce dernier. Le procédé mène à une belle cacophonie car du coup, Obauer se retire du processus de sélection et pour l’heure il n’y a plus de candidat autrichien.


nov 8 2011

France : une touche féminine au Bocuse d’Or ?

Sept candidats français sont déjà connus (manque encore la sélection régionale ouest) pour le CNCA du 6 mars 2011, concours qualificatif pour le Bocuse  d’or Europe à Bruxelles. Dont deux femmes, une première (une femme avait déjà représentée la Malaysie en 2011 mais jamais la France). Il s’agit d’ Amandine Chaignot du Crillon et de Stéphanie Le Quellec, une habituée des concours, ayant déjà remporté les Etoiles de Mougins 2010 et Top Chef 2011 qui voudront suivre la trace  de Léa Linster, à ce jour seule femme ayant remporté l’épreuve. Mais les hommes ne s’en laisseront pas compter car il y a aussi du beau monde : Ronan Kervarrec de la chèvre d’or à Eze ** Michelin, Pascal Borrell à Maury * Michelin, Julien Poisot (*** Bernard Loiseau), Nicolas Davouze **à l’auberge du Vieux Puits à Fontjoncouze, vainqueur du  Taittinger 2009, l’outsider Thibaut Ruggeri  de Lenôtre à Plaisir. Une belle compétition en perspective le 6 mars prochain.