Girl power

Elles ne sont que 17 % de femmes en cuisine en France (82 % en hôtellerie) mais elles travaillent à se faire une place et savent jouer des coudes. Sur 638 restaurants étoilés Michelin en France en 2021, elles ne représentent que 5,6 %, mais en 3 ans ce nombre a doublé. Ce n’est guère mieux dans les autres pays.

La française Naïs Pirollet, 25 ans, attire du coup les projecteurs. Elle fut propulsée par ses pairs pour endosser ce rôle en tant que première femme à pouvoir prétendre à une place d’honneur depuis la luxembourgeoise Léa Linster en 1989. Ce fut une autre époque, dans les années 1980 les pays francophones dominent la gastronomie mondiale avant que les Norvégiens, les premiers, puis tous les pays scandinaves à leur suite, les challengent dans les années 1990. Parmi les « francophones », seule résiste encore la France, qui est tenante du titre.

Les journaux lyonnais présentent Naïs comme une surdouée qui a toujours tout réussi. La région entière espère de la locale qu’elle réussisse le doublé. En face, on relativise. Le favori sera le Danemark qui a… marqué les esprits lors du concours européen 2022. Pour le Danemark, la cause est nationale, en France la région Auvergne / Rhône-Alpes, sous l’activisme de son Président de région, est très impliquée.

Dans la Team Danemark également une femme, Elisabeth Madsen n’est pas seulement en course pour le prix du meilleur commis, mais prétend à la victoire finale. Le Danemark a pour lui la stabilité, une équipe rodée qui travaille ensemble depuis plus d’un an (la France a connu un parcours plus chahuté, elle en est à son 3ème coach), et un cadre identitaire dans lequel s’inscrit leur cuisine à la lecture moderne et futuriste.

Un duel à distance qui ajoute du sel à l’épreuve qui démarre dimanche prochain, la France, elle, concourt lundi.

De plus, comme un symbole, le président d’honneur de ce Bocuse d’Or est la cheffe Dominique Crenn. D’origine bretonne, née en 1965, elle fait partie de ces expatriés méconnus en France car ayant fait sa carrière en Indonésie et aux Etats-Unis. C’est la première femme a décrocher 3 étoiles aux Etats-Unis en 2018.

 

chroma-admin